Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Voyager à bord de l'atelier mobile n'est pas de tout repos. En route, l'œil scrute le paysage de manière à repérer de grands invariants, des indices de transformation, ou des situations qui révèlent la diversité des pratiques d'aménagement. À l'arrêt, la pratique du dessin permet de fixer quelques impressions, d'établir des repères, tandis que le travail de la main accompagne des idées naissantes, des façons de "raconter" le paysage.

 

01-Grande-plainelr.jpg

Le Brivadois : une plaine. Ou le fond du système de "limagnes" qui se déploie du nord en sud, sur plus de cent kilomètres. L'Allier, et aujourd'hui l'autoroute, sont deux axes le long desquels on peut "lire" ces différents enchaînements de plaines. Ces plaines n'existent pas toutes seules : elles se définissent aussi à partir de ce qui les borde : autour de Brioude, les "pays coupés" du Livradois et les plateaux qui montent en direction d'Ally. Plaines à vocation de grandes cultures, dont le relief est loin d'être insignifiant : la limagne de Brioude s'étage ainsi sur deux ou trois paliers, que l'Allier a progressivement creusés. La déviation de la RN102, au-dessus de Cohade, révèle ces gradins successifs.

 

02-Petite-plainelr.jpg

À l'arrière de la plaine, avant d'entamer la montée vers Saint-Beauzire. C'est l'endroit où la voie ferrée donnait naissance à l'embranchement qui montait vers la Chapelle-Laurent, puis Saint-Flour. La Leuge se forme au pied de cette côte, creusant d'abord son lit entre le piémont et une succession de buttes volcaniques, souvent surmontées d'un village, d'un château, d'une ruine, d'une antenne. S'y décèlent différentes strates sédimentaires, dont de belles terres rouges. C'est ici que Christian Baissat remet au goût du jour différentes céréales, en agriculture biologique, pour nourrir ses volailles et les consommateurs de l'AMAP de Brioude.

 

03-Bassin-minierlr.jpg

En suivant la Leuge, on traverse d'abord Arvant, nœud ferroviaire où se rejoignent le "Cévenol" et l'"Aubrac" (ou ce qu'il en reste). Puis en arrivant à Arrest, sur la commune de Saint-Florine, s'affirment les marques d'un paysage industriel - parfois sous forme de vestiges. La rue des enfants de la Leuge demeure un témoignage intéressant de forme urbaine construite sur le mode de l'habitat ouvrier. La rivière sépare les groupes de maisons mitoyennes d'un ensemble de jardins potagers. Ses rives, bien qu'abruptes, font partie d'un espace public. Les robiniers taillés en boule, les haies de troènes participent de cette relation entre la rue et la rivière.

 

04-Saint-Hilairelr.jpg

En montant sur Saint-Hilaire, on pense dire adieu à la plaine, lorsque la route serpente dans le creux des vallons qui convergent vers Auzon. Mais c'est pour la retrouver, toute entière, au gré des aperçus, des promontoires, des terrasses accessibles depuis Saint-Hilaire. Brioude se distingue par sa basilique, la cité scolaire du plateau Saint-Laurent, et les zones industrielles et pavillonnaires qui se déversent le long de la nationale.

 

05-Doulonlr.jpg

Ce qui caractérise les pays coupés, c'est la succession de vallées profondes, séparant de minces plateaux, quelques croupes souvent ponctuées d'un ensemble de villages, à la rupture de la pente. Si les sommets demeurent ouverts, cultivés, l'enrésinement des versants accentue l'impression d'isolement, qui recherchent les uns, et redoutent les autres. Mais la vallée du Doulon est un monde en soi. Un monde englouti, à observer le village de Saint-Didier au pied de vastes abrupts boisés.

 

06-Bassin-Paulhaguetlr.jpg

Au débouché des pays coupés : un bassin isolé, que l'on découvre depuis Salzuit lorsque l'on dévale de la Chomette. Paulhaguet, Chavagnac-Lafayette, Saint-Georges-d'Aurac s'inscrivent dans cette vaste cuvette. À la différence de la plaine de Brioude, l'élevage y occupe une place importante, à l'intérieur de parcelles souvent closes par de hauts arbres, chênes et frênes. Le substrat volcanique de la zone ne laisse pas beaucoup de place à l'eau : la Sénouire borde le bassin de Paulhaguet au nord, l'Allier au sud, nettement encaissé à hauteur de la falaise volcanique du Blot.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Rechercher

Cartes postales...

Carnet de dessins...

EN TRAVERSANT L'AUVERGNE...

HAUTE-LOIRE

Itinéraire 1 - La vallée de la Haute-Loire

Itinéraire 2 - Les plateaux du Velay

Itinéraire 3 - Le Devès

Itinéraire 4 - La Margeride

Itinéraire 5 - Depuis Langeac

Itinéraire 6 - Depuis Allègre

Itinéraire 7 - Depuis Brioude

Itinéraire 8 - A travers Meygal et Mézenc

CANTAL

Itinéraire 9 - Depuis Saint Flour

Itinéraire 10 - Depuis Massiac

Itinéraire 11 - Depuis Murat vers le Cézallier

Itinéraire 12 - Mauriac et la Xaintrie

Itinéraire 13 - le massif du Cantal depuis l'ouest

Itinéraire 14 - De la Châtaigneraie cantalienne à la vallée du Lot

Itinéraire 15 - Autour d'Aurillac

PUY-DE-DÔME

Itinéraire périurbain autour de Clermont-Ferrand

Itinéraire 16 - Depuis la Bourboule, vers l'Artense et le Chavanon

Itinéraire 17 - Depuis Clermont, vers les Puys et le Sancy

Itinéraire 18 - La Haute Combraille

Itinéraire 19 - Entre Allier et Cézallier, les pays coupés

Itinéraire 20 - Entre Clermont et Issoire

Itinéraire 21 - De Riom, vers les Combrailles et la Sioule

Itinéraire 22 - Autour de Thiers, des Bois noirs vers la plaine

Itinéraire 28 - De la plaine du Livradois vers le Forez

Itinéraire 29 - A travers le Livradois

ALLIER

Itinéraire 23 - Depuis Vichy et Gannat, vers la Montagne bourbonnaise

Itinéraire 24 - Depuis Montmarault, à travers le bocage bourbonnais

Itinéraire 25 - Autour de la frorêt de Tronçais et de Montluçon

Itinéraire 26 - Depuis Bourbon-l'Archambault

Itinéraire 27 - Depuis Moulins vers la Sologne bourbonnaise et la Loire

Contacts

Contacts DREAL Auvergne :

Carole EVELLIN-MONTAGNE

Willy DESHAYES

 

Contacts équipe Atlas :

atlasdespaysagesdauvergne@gmail.com