Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Mercredi 25 mai 2011. Exploration des plateaux du Velay. Nous avons donné rendez-vous à Romain Gayton, chargé de mission au Pays de la Jeune Loire, qui sera notre passager à bord de l'atelier mobile pour la journée. Avant d'embarquer, un moment est consacré à l'observation de la carte de l'ensemble de paysages, et à des premiers échanges sur l'itinéraire : cette discussion est nécessaire pour adapter le trajet prévu en fonction des connaissances de chacun. Quelques « images » de l'ensemble de paysages à visiter se précisent alors. Nous prenons place à bord : invité à l'avant, rédacteur-dessinateur au milieu, prêt à guetter la moindre bribe de conversation…

 

Photos 1625

 

Après avoir franchi la Loire à Retournac, nous grimpons jusqu'à Solignac, d'où se révèle une vue surplombante sur les terrains que nous arpenterons aujourd'hui : de ce côté de la Loire, un ensemble de plateaux très nettement séparés par de profondes vallées : l'Ance, l'Andrable, dont les versants boisés tranchent avec un paysage agricole ouvert, en voie d'intensification, sur les replats et plateaux intermédiaires. Ici, explique Romain, cette portion du territoire vit à un rythme différent de l'autre rive : les trajets sont tributaires de ce découpage du relief. En replongeant sur Bas-en-Basset, nous avons une première vue saisissante de ce contraste : face à nous, en atteignant la plaine de la Loire, le paysage s'anime des multiples ramifications des nouveaux quartiers de Monistrol, tandis que s'affirment, au lointain, les vastes équipements industriels du plateau. L'industrie manufacturière des vallées, telles qu'on peut les découvrir à Pont-Salomon, a cédé la place à de nouvelles structures, profitant de l'efficacité du réseau routier. Celles-ci occupent des espaces de plateaux, de rebords, et l'on est saisi, face à ces volumes, par leur dimension, la nouvelle échelle qu'ils confèrent à ces paysages

 

03-Dessin-Usine.jpg

 

Comme en réponse, nous avons observé les diverses extensions des bourgs, nouvelles pièces urbaines alternant avec des vallées, les espaces agricoles, nous donnant parfois l'impression de circuler à l'intérieur d'une unique ville, à la fois dédiée à la mobilité et à l'entrelacement avec des paysages longtemps tenus dans un autre âge. Sans que ces quartiers se touchent ou se fondent en un seul, le regard les assemble, les rapproche ou les confronte selon les angles de vue offerts par les routes. À Saint-Didier-en-Velay, nous restons longtemps à regarder un vaste enclos de jardins, en lisière du vieux bourg, qui montre que l'urbain ne fait pas que de se déverser sur l'espace agricole : celui-ci peut aussi s'imbriquer dans l'espace habité et générer des situations inédites.

 

Photos 1700

 

En arrière de Sainte-Sigolène, retour dans un paysage moins chahuté, marqué par des aménagements d'un autre temps, mais pas si lointain que ça. Le train a bien constitué dans ces marges un vecteur d'industrialisation, et même si l'on retrouve de nombreux bâtiments à l'abandon, on ne peut se défaire de l'image d'une région active, industrieuse. Mais le dynamisme ne s'affiche pas que dans l'industrie : en témoigne, lorsque nous circulons sous les crêtes forestières du Felletin, l'apparition de paysages de serres dédiées aux fruits rouges. L'équipe se demande si les voiles de plastique qui les recouvrent sont fournis par les entreprises du plateau (nous l'avons baptisé pour aller vite la banane plasturgique). La forêt jardinée offre un sous-bois varié, des atmosphères d'une paix sans commune mesure avec l'austérité des rangs serrés, destinés à des coupes massives. Saint-Bonnet-le-Froid et ses emblèmes gastronomiques, la mise en avant du champignon, restent tributaires de ce soin accordé à la forêt.

 

04-Dessin-Fruits-rouges.jpg

 

Retour vers Yssingeaux, par les plateaux. Motif récurrent : au milieu des pâtures, parfois à bonne distance des villages, de petites parcelles destinées à la culture des pommes de terre et des choux, que des silhouettes voûtées, revêtues de bleu, s'attachent à sarcler patiemment. Le C15, le border-collie ne sont jamais très loin. Dernier arrêt à la retenue de Lavalette, qui assure l'approvisionnement en eau de la région stéphanoise. L'évocation de la construction du barrage, dans les années 20, renvoie au temps long, à une modernité du paysage qui n'a pas attendu nos derniers lotissements ou nos voies rapides pour s'affirmer : toute cette journée aura été un voyage (190 km) à travers ces deux étages du paysage vellave.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Rechercher

Cartes postales...

Carnet de dessins...

EN TRAVERSANT L'AUVERGNE...

HAUTE-LOIRE

Itinéraire 1 - La vallée de la Haute-Loire

Itinéraire 2 - Les plateaux du Velay

Itinéraire 3 - Le Devès

Itinéraire 4 - La Margeride

Itinéraire 5 - Depuis Langeac

Itinéraire 6 - Depuis Allègre

Itinéraire 7 - Depuis Brioude

Itinéraire 8 - A travers Meygal et Mézenc

CANTAL

Itinéraire 9 - Depuis Saint Flour

Itinéraire 10 - Depuis Massiac

Itinéraire 11 - Depuis Murat vers le Cézallier

Itinéraire 12 - Mauriac et la Xaintrie

Itinéraire 13 - le massif du Cantal depuis l'ouest

Itinéraire 14 - De la Châtaigneraie cantalienne à la vallée du Lot

Itinéraire 15 - Autour d'Aurillac

PUY-DE-DÔME

Itinéraire périurbain autour de Clermont-Ferrand

Itinéraire 16 - Depuis la Bourboule, vers l'Artense et le Chavanon

Itinéraire 17 - Depuis Clermont, vers les Puys et le Sancy

Itinéraire 18 - La Haute Combraille

Itinéraire 19 - Entre Allier et Cézallier, les pays coupés

Itinéraire 20 - Entre Clermont et Issoire

Itinéraire 21 - De Riom, vers les Combrailles et la Sioule

Itinéraire 22 - Autour de Thiers, des Bois noirs vers la plaine

Itinéraire 28 - De la plaine du Livradois vers le Forez

Itinéraire 29 - A travers le Livradois

ALLIER

Itinéraire 23 - Depuis Vichy et Gannat, vers la Montagne bourbonnaise

Itinéraire 24 - Depuis Montmarault, à travers le bocage bourbonnais

Itinéraire 25 - Autour de la frorêt de Tronçais et de Montluçon

Itinéraire 26 - Depuis Bourbon-l'Archambault

Itinéraire 27 - Depuis Moulins vers la Sologne bourbonnaise et la Loire

Contacts

Contacts DREAL Auvergne :

Carole EVELLIN-MONTAGNE

Willy DESHAYES

 

Contacts équipe Atlas :

atlasdespaysagesdauvergne@gmail.com